L’insertion professionnelle, un droit pour les personnes Handicapées

L’enseignant KINA  Mounirou au milieu des élèves

Le CEFISE-BENAJA depuis sa création en 1988, fait de l’insertion socioprofessionnelle des personnes handicapées son cheval de bataille. Il travaille en synergie avec d’autres structures  pour le respect de la dignité de la personne handicapée et son insertion dans la vie professionnelle. Ces dernières années ils ont mené des actions de plaidoyer auprès des autorités burkinabè pour l’intégration des personnes handicapées dans la fonction publique.

L’enseignant KINA  Mounirou au milieu des élèves

L’enseignant KINA Mounirou au milieu des élèves

Les personnes handicapées méritent un travail descend afin d’être autonome. C’est dans cette optique que le Centre inclusif par le biais de la Directrice Générale Mme KAFANDO P Thérèse, a entamé une négociation depuis belle lurette avec le Gouvernement Burkinabè pour le respect des droits des personnes handicapées et de leur employabilité dans la fonction publique. En réponse à cela, le Gouvernement lors du recrutement des fonctionnaires de la session 2014 a facilité l’insertion de ces personnes dans la fonction publique.

Mr KINA Mounirou est un handicapé auditif et est enseignant du primaire au CEFISE/BENAJA. Le 29 janv. 16, nous l’avons rencontré marque sa satisfaction totale pour cette mesure nouvelle qui lui a permis de partager sa connaissance avec ces élèves aussi Malentendants. Grâce aux efforts du CEFISE, ces personnes handicapées peuvent s’insérer dans la vie professionnelle par le biais des 100 postes par an pour les personnes handicapées pourvu  par l’Etat. Quand est-il des entreprises privées ? Nous y reviendrons dans un prochain reportage.

           Jacques TONDE 

Share

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :