Le CEFISE  a commémoré ses noces d’argent

Le CEFISE  a commémoré ses noces d’argent

Le Centre d’Education et de Formation intégrée des sourds et des Entendants  a soufflé ses 25 bougies le jeudi 30 janvier 2013 à Ouagadougou. Moments de réjouissances, la célébration a également été une occasion de rendre grâces à l’Eternel Dieu pour avoir permis à l’Institution de survivre suite au rappel à Dieu de son fondateur, le pasteur Abel Kafando.

Noce CEFISE

Décembre 1988- décembre 2013, cela fait 25 ans que le Centre d’éducation et de formation intégrée des sourds et des entendants (CEFISE)apporte sa contribution dans l’enseignement, la formation et l’insertion socioprofessionnelle des personnes sourdes, malentendantes et entendants de toutes confessions religieuses et nationalités. Un quart de siècle d’existence  qui a été fêté avec faste par la communauté du Centre avec, à  sa tête la première responsable, Madame KAFANDO. Défilé des différentes sections, chants, danses, prières et actions de grâces ont été les points forts de la manifestation. Comme il fallait s’y attendre, les grands discours n’ont pas manqué. Représentants des élèves, des  anciens, des partenaires et corps professoral se sont succédés à la tribune pour traduire leur joie et féliciter la Directrice générale pour avoir su continuer l’œuvre.

_DSC0699Madame KAFANDO, qui n’est autre que l’épouse du défunt, a au cours de son adresse remercié le Tout-Puissant pour son assistance. « Jusqu’ici l’Éternel nous a secourus », s’est-elle réjouie avant de laisser entendre que « nous nous engageons, mon personnel et moi à garder la vision du pasteur ».

_DSC0593

La fête qui a commencé le matin s’est poursuivie jusqu’à tard dans la soirée avec une cérémonie religieuse au Temple Benaja et une réception au siège de l’organisation.

_DSC0574



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*